Au contenu À la recherche Passer la navigation

Navigation

Actualités

Retrouvez dans cette section toute l'actualité des marchés proposée par nos partenaires

IDÉES DE TRADING

Par TRADING CENTRAL

Idée de Trading | Trading Central

15 juin 2021

Idée de Trading | Trading Central

14 juin 2021

Idée de trading | Trading Central

16 juin 2021

ACTUALITÉ DES MARCHÉS

Le Cac 40 toujours en forme à la veille de la décision monétaire de la Fed

La Bourse de Paris devrait poursuivre sur sa lancée d’hier, dans un marché toujours focalisé sur la réunion du comité de politique monétaire de la Fed, qui débute ce mardi.

Encouragée par la bonne tenue de Wall Street lundi, la Bourse de Paris devrait poursuivre sur sa lancée légèrement haussière, avec toujours en ligne de mire la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, qui débute ce mardi. Vers 8h30, le contrat future juin sur indice Cac 40 gagne 0,3%.

A New York, le S&P 500 et le Nasdaq Composite ont clôturé sur de nouveaux records lundi, soutenus par les valeurs technologiques, tandis que le Dow Jones a cédé du terrain. Les contrats futures sur indices américains sont bien orientés ce matin alors que le rendement de l’emprunt américain à 10 ans se maintient sous le seuil des 1,5% à 1,4864%.

« Nombreux à-coups à prévoir sur le marché »

Le marché table sur un statu quo en matière de taux d’intérêt et sur le maintien du montant des achats d’actifs à 120 milliards de dollars par mois. « Je pense que les prochaines 24 heures seront marquées par de nombreux à-coups, d’abord vers le haut, puis par une petite correction alors que le marché commencera à se positionner, puis nous pourrons nous préparer à un rally si nous obtenons le feu vert de la Fed », prévoit Kyle Rodda, analyste marché chez IG cité par Reuters.

Les investisseurs ne manqueront pas de surveiller les projections concernant l’inflation et les anticipations d’évolution des taux d’intérêt, le fameux « dot plot ». Pour l’heure, aucune modification de la politique monétaire n’est anticipée, mais une évolution du nombre des membres du FOMC estimant qu’une hausse des taux en 2023 sera nécessaire ne peut être écartée.

Third Point détient une part « significative » de Vivendi

Vivendi. Le fonds d'investissement Third Point du milliardaire Daniel Loeb détient une participation « significative » dans le groupe français et évalue actuellement le projet de Vivendi de vendre une part du capital d**’Universal Music Group (UMG)** à son rival William Ackman, selon une source proche du dossier citée par Reuters.

Airbus. Les Etats-Unis et l'Europe sont sur le point de résoudre le conflit qui les oppose depuis plus de 17 ans sur les aides accordées à l’avionneur européen et à Boeing, rapporte le Financial Times, en citant des personnes proches des négociations.

Casino. Le groupe brésilien de distribution alimentaire GPA envisage de scinder sa filiale colombienne Exito par le biais d'une distribution d'actions à ses actionnaires, parmi lesquels le français Casino, indique Reuters en citant deux sources proches du dossier.

Parmi les notes d’analystes, HSBC a relevé sa recommandation sur Air Liquide de « conserver » à « achat ». Berenberg a rehaussé ses objectifs de cours sur Airbus et Safran de 110 à 140 euros pour le premier, et de 130 à 140 euros pour le second.

AGENDA DU JOUR

De nombreuses statistiques au programme, la Fed entame sa réunion de politique monétaire

Ce mardi sera riche en indicateurs économiques, outre-Atlantique. Les ventes au détail, les prix à la production et l’indice Empire State rythmeront la séance, avant la très attendue prise de parole de Jerome Powell mercredi soir.

Ce début de semaine s’annonce dense en termes de statistiques aux Etats-Unis alors que le comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) se réunit dès ce mardi, pour une durée de deux jours. Sont attendues, à 14h30, les ventes au détail, qui devraient s’être contractées de 0,6% en mai sur un mois selon le consensus Bloomberg mais avoir rebondi de 0,4% hors automobiles après un recul de 0,8% en avril. « Les ventes automobiles ont chuté en mai mais ce secteur est si perturbé par le manque de stocks et les problèmes de production que ce n’est pas représentatif de l’ensemble des dépenses en biens, encore moins de la consommation de services », tempère le cabinet Oddo BHF dans sa note hebdomadaire.

On prendra également connaissance, dans l’après-midi, de l’évolution des prix à la production outre-Atlantique. Ils sont anticipés en hausse de 0,5% en mai (+0,6% en avril) et d’autant en excluant les segments plus volatils de l’alimentation et de l’énergie (+0,7% en avril), toujours d’après le consensus Bloomberg. Sur un an, la hausse prévue est sensiblement plus forte : 6,2% et 4,8% (hors alimentation et énergie), notamment en raison de l’effet de base.

Quant à l’indice Empire State (enquête manufacturière), il s’établirait à 22 points en juin, en repli de 2,3 points par rapport à mai, tel que calculé par la Fed de New York. « L’activité manufacturière se redresse mais à un rythme qui est freiné par les perturbations de la chaîne d’approvisionnement. Le mois dernier, elle se situait encore 1,6% sous le niveau pré-pandémie. » La production industrielle est attendue en croissance de 0,6% en mai, contre 0,5% le mois précédent.

Enfin, l’indice NAHB, relatif à la confiance des constructeurs pourrait avoisiner 83 points au mois de juin, tout comme en mai.

Le sommet UE-Etats-Unis au programme

Le sommet des chefs d’Etat UE-Etats-Unis se tiendra à Bruxelles, ce mardi, en présence du président américain, Joe Biden, du président du Conseil européen, Charles Michel, et de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. La crise sanitaire, le climat et les investissements seront entre autres à l’ordre du jour.

Plus tôt dans la journée, les opérateurs de marché auront pris connaissance du taux de chômage en avril au Royaume-Uni et des indices de prix à la consommation en mai en Allemagne et en France (données finales).

Manutan International, en France, et l’américaine Oracle livreront respectivement leurs résultats du premier semestre et du quatrième trimestre de l’exercice en cours.

PUBLICATIONS HEBDO

Retrouvez-nous sur YouTube !

Ces documents ne constituent pas du conseil en investissement, car ils ne prennent pas en compte votre situation individuelle. Les éventuelles recommandations n’ont pas été élaborées conformément aux dispositions légales relatives à l’indépendance de la recherche en investissement et ne sont donc soumises à aucune interdiction prohibant l’exécution de transactions avant leur diffusion.

Avertissement relatif à la diffusion de recommandations d’investissements et les potentiels conflits d’intérêts

Avertissement de M. Laurent Albie et M. Daniel Cohen de Lara relatif à la production de recommandations d'investissements

Retour en début de page