Au contenu À la recherche Passer la navigation

Navigation

Actualités

Retrouvez dans cette section toute l'actualité des marchés proposée par nos partenaires

IDÉES DE TRADING

Par TRADING CENTRAL

Idée de Trading | Trading Central

28 Novembre 2022

Idée de trading | Trading Central

30 Novembre 2022

Idée de Trading | Trading Central

29 Novembre 2022

ACTUALITÉ DES MARCHÉS

La Bourse focalisée sur l’inflation en zone euro, Jerome Powell sur le pont

La Bourse de Paris est attendue en légère hausse avant une série d’indicateurs dont l’inflation en zone euro et l’emploi privé aux Etats-Unis, avant un discours de Jerome Powell dans la soirée.

Après une séance sans relief mardi, la Bourse de Paris est attendue en légère hausse pour cette dernière session du mois de novembre, marqué par d’importants développements en Chine. La contraction de l’activité manufacturière dans la deuxième économie incite par ailleurs les investisseurs à reconsidérer les anticipations de réouverture avant une série d’indicateurs allant de l’inflation en zone euro à l’emploi privé américain, sans oublier l’intervention de Jerome Powell ce soir.

En Chine, l’indice PMI manufacturier officiel est tombé à 48 points en novembre, son plus bas niveau depuis avril, signant ainsi son deuxième mois consécutif sous le seuil des 50 qui sépare croissance et contraction de l’activité. Sans surprise, celle-ci a été plombée par la politique zéro Covid, ainsi que par la baisse de la demande mondiale. En baisse à l’ouverture, les marchés asiatiques évoluaient en ordre dispersé à l’approche de la clôture. A Hong Kong, le Hang Seng gagnait 1,3%, tandis que le CSI 300 chinois était stable. Par ailleurs, les mesures de confinement ont été partiellement levées dans l’usine Foxconn de Zhengzhou, plus gros fabricant d’iPhones d’Apple en Chine.

Powell va tenter de réfréner les ardeurs des investisseurs

A Wall Street, le S&P 500 et le Nasdaq Composite ont terminé en baisse pour la deuxième séance consécutive mardi dans l’attente des commentaires de Jerome Powell sur l’orientation des prochaines hausses des taux. Le président de la Réserve fédérale américaine participera à un débat sur les perspectives de l’économie et du marché du travail à la Brooking Institution à Washington dans la soirée.

Après le net rebond des marchés en dépit des commentaires agressifs de plusieurs responsables de la Fed et des indicateurs macroéconomiques mitigés, Jerome Powell pourrait être amené à se montrer particulièrement « hawkish » pour parvenir à réfréner l’appétit des investisseurs et parvenir à un resserrement des conditions financières. Mais le marché attend surtout des signes allant dans le sens d’une réduction de la hausse des taux à 50 points de base en décembre.

Avant cela, Eurostat doit dévoiler en fin de matinée la première estimation de l’inflation dans la zone euro en novembre. Un léger tassement est attendu après le ralentissement, modeste, constaté en Allemagne, et plus marqué en Espagne.

Aux Etats-Unis, il s’agira de l’enquête ADP sur l’emploi privé en novembre, du PIB au troisième trimestre et de l’enquête JOLTS sur les offres d’emplois d’octobre avant la publication, à 20 heures, du Livre beige de la Fed.

Bénéfice record pour Trigano

Sur le marché des matières premières, le baril de Brent de la mer du Nord s’inscrit en hausse pour la troisième séance d’affilée après l’annonce d’une contraction d’environ 8 millions de barils des stocks hebdomadaires de pétole, selon les chiffres de l’American Petroleum Institute (API), et des rumeurs de réduction de la production de l’Opep+ avant sa réunion de dimanche.

Trigano a fait état d’un bénéfice net « record » au titre de son exercice 2021-2022 clos à la fin août, dans un marché qualifié de porteur mais « pénalisé par d'importantes difficultés d'approvisionnement et une forte inflation ».

Casino a annoncé que, dans le cadre du placement d’actions de sa filiale brésilienne Asai, 140,8 millions d’actions représentant 44% du capital ont été allouées au prix unitaire de 19 reals, soit une décote d’environ 2,1% par rapport au cours de clôture de mardi. A l’issue de la transaction, Casino détiendra une participation de 30,5% du capital d’Asai.

Renault et Airbus ont signé un accord de recherche et de développement pour concevoir une batterie solide destinée aux voitures électriques et à de futurs avions hybrides, rapportait mardi Le Parisien mardi sur son site internet.

AGENDA DU JOUR

Après un début de semaine peu animé, le programme s’emballe

Les marchés auront de quoi faire ce mercredi avec l’inflation en France et dans la zone euro, le Livre beige de la Fed, des chiffres sur l’emploi aux Etats-Unis et le début du séjour d’Emmanuel Macron à Washington.

Le programme de la semaine va accélérer ce mercredi, avec plusieurs grands rendez-vous à l’agenda de la séance. Arrivé ce mardi soir à Washington, Emmanuel Macron entamera une visite de trois jours à la Maison Blanche, sur invitation de son homologue américain Joe Biden. Plusieurs dossiers animeront les échanges entre les deux présidents, notamment l’Inflation Reduction Act (IRA). Entre autres, au cœur de cette loi de réindustrialisation et d’investissement « vert », des mesures protectionnistes assumées ; comme la réserve aux usines américaines de crédits d’impôts sur l’investissement et la production de véhicules et batteries électriques. De quoi pénaliser l’industrie automobile européenne…

Outre ce rendez-vous politique, les marchés surveilleront aussi les prix à la consommation. La hausse des prix en Allemagne est ressortie ce mardi à 11,3% sur un an, au titre du mois de novembre. Conforme aux anticipations du consensus formé par Bloomberg et légèrement inférieure à celle enregistrée au mois d’octobre (+11,6%).

En attendant le Livre beige…

Ce sera, ce mercredi, au tour de l’Hexagone de dévoiler ses chiffres juste avant l’ouverture de la Bourse de Paris. L’inflation est attendue en France, en données harmonisées, à 7% pour le mois de novembre, contre 7,1% le mois précédent. Et en fin de matinée, c’est la zone euro qui publiera son compte-rendu de la hausse de prix : elle y est estimée à 10,4% au mois de novembre (+10,6% au mois d’octobre). En données core, donc délestée de ses composantes les plus volatiles, elle est anticipée stable, à 5%.

Au programme macroéconomique et toujours au sein du couple franco-allemand, les données finales du produit intérieur brut (PIB) du troisième trimestre seront publiées en France. Le PIB devrait ressortir en légère amélioration de 0,2%. Dans l’Hexagone, les dépenses des ménages sont anticipées en recul de 0,9%, contre une croissance de 1,2% le mois précédent. Enfin, outre-Rhin, le nombre de chômeurs devrait s’être accru de 8.000 à 12.000 pour le mois de novembre.

Puis direction les Etats-Unis pour la fin de journée, où les statistiques et rendez-vous ne manqueront pas à l’appel. Au programme : balance commerciale des biens, PIB, Chicago PMI, promesses de vente de maisons, variation de l’emploi… Les marchés porteront plus particulièrement leur attention sur les offres d’emplois vacants JOLTS, qui devraient s’être réduites de 10,7 millions au mois de septembre à 10,3 millions au mois d’octobre. Ils écouteront aussi avec attention le discours de Jerome Powell à la Brookings Institution, dans la foulée duquel sera publié le Livre beige de la Fed (à 20 heures).

PUBLICATIONS HEBDO

Retrouvez-nous sur YouTube !

Ces documents ne constituent pas du conseil en investissement, car ils ne prennent pas en compte votre situation individuelle. Les éventuelles recommandations n’ont pas été élaborées conformément aux dispositions légales relatives à l’indépendance de la recherche en investissement et ne sont donc soumises à aucune interdiction prohibant l’exécution de transactions avant leur diffusion.

Avertissement relatif à la diffusion de recommandations d’investissements et les potentiels conflits d’intérêts

Avertissement de M. Laurent Albie et M. Daniel Cohen de Lara relatif à la production de recommandations d'investissements

Retour en début de page